Témoignage touchant

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

🧚‍♀️🧚‍♀️ Témoignage très touchant d’une consultante 🧚‍♀️🧚‍♀️

J’ai testé l’hypnose spirituelle avec Fatima Bouziane.

Cela faisait plusieurs fois qu’une petite voix intérieure me disait : « allez prends contact avec la Miss pour faire cette expérience ». Car, oui, Je suis friande de tout ce qui touche à la spiritualité et de toute nouvelle expérience.

Voilà la date est posée : mercredi matin, 10H.Fatima attaque l’accompagnement pour me plonger en état d’hypnose.Ça attaque fort, très fort : des guides viennent me remercier. Des guides de personnes que j’accompagne déjà dans la 3D. Vos guides, ceux que j’ai déjà canalisé et ceux que je canaliserais. Ils étaient déjà présents bien avant de commencer la séance, j’ai commencé à les sentir 30 min avant de commencer.

Cette « sensation » : je la connais très bien puisque je suis canal. Je sentais bien qu’il allait se passer quelque chose de beau, de vrai et de juste. Je ne savais pas quoi, ni comment. Je suis toujours très surprise quand le ressenti colle à la réalité, un peu comme s’ils venaient me dire « alors, tu vas enfin croire à tout ceci ».

C’est donc une très jolie haie d’honneur, de remerciement pour enfin accomplir ma mission, cette haie remplie d’amour, de clin d’œil et d’amour inconditionnel. Fatima me fait savourer ce moment. Elle me permet de prendre mon temps et de l’inscrire dans mes cellules : graver cet instant pour toujours.Et puis doucement, elle m’accompagne vers la vie antérieure, celle que j’ai besoin de revivre aujourd’hui, celle-là même que mes guides ont choisi de me refaire vivre afin de comprendre et de débloquer une situation (je vous passe la thématique : elle m’est propre).

Je lui détaille tout, tout ce que je vis, ce que je vois, ce que j’entends et ce que je ressens, etc.Au fur et à mesure du déroulement de cette vie, j’arrive à mon dernier souffle car il faut que je revive cette mort pour pouvoir monter et poursuivre mon cheminement (celui de mon âme).Je me sens sortir de mon corps, mes émotions et mon ressenti sont différents d’avant mourir, je me sens volée : « c’est blanc ». Un de mes guides me tient par la main, tant dis que 2 autres sont autour de moi. Je vole et au fur et à mesure que je vole, la vue que j’ai de la pièce, où mon corps est étendu inanimée entourée des personnes qui sont tristes, diminue. Et plus je monte dans le ciel, plus la vue de la pièce diminue.

Je vole !!! je vole !!! Et puis, j’arrive sur un plan horizontal blanc, brumeux nuageux et devant une porte d’entrée. On est là, on attend, le guide qui me tenait la main et les 2 autres. On attend mon tour. L’image que j’ai, c’est une porte grise comme celle des ascenseurs. Je me visualise encore avec des formes humaines. L’atmosphère est très nuageuse, très légère, très coton, très douce et très blanche.La porte s’ouvre « enfin » et je suis accompagnée par mes 3 « gardiens, protecteurs » (c’est vraiment le sentiment que j’ai). Je suis dans un sas, une salle où je suis « nettoyée ».

Cette pièce est neutre, vide, il n’y a pas de paroi, pas de lumière, c’est gris. J’apprends après coup que cette salle : c’est la salle de régénération. De cette forme humaine d’avant, je vois maintenant une forme ronde lumineuse et une queue à l’image de la comète de Halley. Nous sommes tous comme cela d’ailleurs : les guides et moi-même. Mon âme est nettoyée, c’est comme un rituel, elle ne garde que ce qui est nécessaire pour mon évolution. Les souffrances parasites se nettoient et se dissipent. Un peu comme si je gardais les grands titres de ma vie mais pas les détails.

Mon âme épure le superflu. Oui c’est ça, mon âme épure ce qui n’est pas nécessaire de garder. Elle se libère de ce qui doit être libérée. Les petites blessures se soignent et s’effacent. Je garde les grandes prises de consciences mais le superficiel s’envole.Puis Fatima (qui est toujours en contact permanent avec moi, elle ne me lâche pas, elle veille à mon bien-être et ma sécurité) m’accompagne pour passer à l’étape d’après.La suite se passe dans une salle, je dirais la salle de « jugement » : un bureau en face de moi avec un « juge » : un être de lumière, mes guides sont tous autour de moi et en retrait. Passage de l’évaluation : mes guides et moi-même rendons des comptes sur mon comportement dans cette incarnation.

Il me réprimande (avec beaucoup d’amour) car j’ai échoué ma mission dans cette vie alors que je savais que j’allais devoir surmonter cette épreuve : je me suis laissée volontairement mourir et de surcroit jeune. Nous échangeons, nous discutons, etc.De cette salle de jugement, Fatima m’accompagne sur la phase d’après.Mon âme avance et part à la rencontre de mon guide spirituel. J’ai un léger sentiment de peur, de panique car il en impose (ce sentiment repart aussi vite qu’il est arrivé). Mon guide est très taquin et rigole avec moi. « Et alors ma petite, on vient me voir ? » Il dégage beaucoup d’amour pour moi. C’est un homme.

Ses interventions sont brèves, tranchantes mais remplis de bienveillance. Il agit comme ça car mon âme a besoin de cela actuellement. Il est à l’image de ce que j’ai besoin. Il est grand, il en impose, c’est une prestance, il dégage un truc. Il est le chef, les autres sont des élèves. J’ai fait un pacte avec lui afin de laisser les guides secondaires se former avec moi sur terre. Fatima discute directement avec mon guide à travers moi.

Elle lui pose des questions spécifiques et il donne ses réponses. On a signé un pacte : on a laissé les guides secondaires se débrouiller dans la première partie de ma vie de sylvie. Ils devaient me guider sans expérimentation jusqu’ à aujourd’hui. A partir du jour de la séance, la relation entre mes guides et moi-même change et pour cause la mission des premiers est finie. Ils partent dans la salle de classe. Tandis que de nouveaux arrivent pour accomplir ma deuxième partie de vie.

Au moment de partir, Fatima demande à mon guide s’il a un message particulier à me délivrer et sur les mêmes notes du début : « ai confiance ma petite ! ».La suite de la séance se passe entre Fatima et moi (toujours en état hypnotiques).Merci à toi de m’avoir permis de vivre cette merveilleuse aventure. Je comprends encore des dizaines de choses : en revisionnant la séance et surtout en écrivant ces quelques lignes.

Sylvie

Retour haut de page